En tant que sportif, vous êtes toujours à la recherche de moyens d’améliorer votre performance. Certains disent qu’il augmente leur performance, surtout dans le gymnase. Mais d’autres sont catégoriques sur le fait que, comme d’autres drogues, le cannabis affectera la performance d’un sportif. Nous allons voir, dans ces paragraphes qui suivent, plus de détails concernant ces différentes opinions.

Le cannabis et le cerveau

Pour comprendre l’effet du cannabis sur la performance, il faut faire un retour aux sources et se demander ce que le cannabis fait au cerveau. Le cannabis contient plus de 700 composés chimiques. Lorsque vous l’ingérez, par la fumée, la vapeur ou la consommation de produits comestibles, ces substances chimiques, collectivement appelées cannabinoïdes, se combinent aux récepteurs du cerveau et du corps. Après avoir pris cette combinaison, l’utilisateur se sent détendu, car les cannabinoïdes contrôlent la douleur, les émotions, l’appétit et la mémoire. Le principal composé qu’on trouve dans le cannabis est le tétrahydrocannabinol (THC). Ce produit chimique psychoactif provoque une sensation d’euphorie et de somnolence.

Les avantages potentiels du cannabis pour les sportifs

Le corps produit naturellement des composés similaires à ceux que nous produisons en faisant de l’exercice. Par conséquent, la consommation du cannabis avant l’exercice n’est qu’un moyen de stimuler le processus naturel qui produit les endocannabinoïdes. L' »extase du coureur » minimise en fait les distractions en aidant l’athlète à faire de l’exercice plus longtemps parce qu’il en profite. Les pouvoirs anti-inflammatoires du cannabis sont également bénéfiques pour les sportifs. Par conséquent, fumer du cannabis avant l’exercice vous aide à vous entraîner plus longtemps. Pendant l’exercice, les muscles se frottent, ce qui produit des douleurs musculaires après l’exercice. Le cannabis agit comme un relaxant musculaire et un analgésique. Ainsi, lorsque vous en consommez après une période d’exercice, vous vous sentirez détendu et la douleur disparaîtra.

Les inconvénients du cannabis sur les performances d’un athlète

Certains des composants chimiques se combinent aux récepteurs cérébraux et affectent les fonctions cérébrales telles que la coordination oculomotrice et le temps de réaction. Ces deux fonctions sont ce qui fait la différence entre les gagnants et les perdants dans une compétition. Le cannabis provoque une impulsivité qui se manifestera par un comportement d’une prise de risque chez l’utilisateur. L’utilisateur est plus susceptible de prendre des risques dangereux qui peuvent entraîner des dommages corporels. En plus, la méthode la plus courante pour prendre du cannabis est le fumage. La notion commune est que la fumée de cannabis n’est pas aussi dangereuse que la fumée de tabac. Bien que cela soit vrai, il y a encore des carcinogènes qui sont considérés comme des déclencheurs chroniques de bronchite. Si un athlète doit prendre du cannabis, il est recommandé de la prendre sous forme de produits comestibles ou par l’intermédiaire de vaporisateurs.

Catégories : Blog