Et si on incorporait du cbd dans nos plats ?

De plus en plus de personnes se laissent convaincre par les vertus du cannabidiol, dont l’amalgame avec le THC s’est enfin estompé dans l’opinion publique.  Dans cet article, nous vous proposons deux recettes qui incluent la fleur de chanvre dans leur composition. Ingrédient à part entière à la forte palette aromatique, il apporte une touche en plus et un soupçon d’exotisme à nos plats. De plus, le fait de l’ingérer permet de bénéficier de ses effets de manière plus diffuse et prolongée dans le temps. Ainsi, une fois nos papilles comblées, on pourra après digestion profiter de ses effets apaisants et se détendre après un bon repas qui restera dans la mémoire de nos convives. 

Soupe de soba aux champignons et à la fleur de CBD. 

Ingrédients pour quatre personnes : Quatre grands bols,  ‘grammes de fleurs de chanvre au cbd 350 grammes de nouilles de soba séchées, 125 g de champignons shiitaké, 125 g de pleurotes, 125 g de champignons de paris. Quelques pousses de daïkon, un vert de ciboule émincée, un filet d’huile de sésame grillée, sel rose de l’Himalaya et poivre du moulin. Pour le bouillon, nous auront besoin de 1,5 litre de bouillon d’ashi, 5 cuillerées à soupe de sauce soja, six cuillerées à soupe de mirin, une cuillère à soupe de saké.  Et pour finir une cuillère à café de zeste de yuzu (si vous n’en avez pas, du citron vert fera très bien l’affaire). 

Nettoyer les champignons et retirer les pieds, couper les plus gros en deux afin d’obtenir des morceaux homogènes. Faire chauffer à feu vif l’huile de sésame dans une poêle. Faire revenir les champignons deux minutes environ, dans le but de les faire suer et de les ramollir légèrement, assaisonner avec le sel et le poivre et réserver à température ambiante pour que la chair se détende.  On obtiendra ainsi une texture typiquement japonaise avec un parfait équilibre entre le moelleux et la fermeté.

Préparation du bouillon 

Dans une casserole, porter le mirin et le saké à ébullition pour faire évaporer l’alcool et verser ensuite la sauce soja.  Faire à nouveau bouillir la préparation pour ensuite baisser le feu et laisser réduire la sauce ainsi obtenue de moitié. Verser le bouillon d’ashi dans la mixture obtenue et la porter une deuxième fois à ébullition, une fois la préparation arrivée à ébullition, couper le feu et y faire infuser nos zestes de citron. Lorsque le mélange aura refroidi et sera passé sous la barre des 60 degrés, on pourra y ajouter nos fleurs de chanvre au CBD. 

Faire cuire les nouilles durant quatre à cinq minutes, les égoutter et les placer dans nos bols, y verser notre bouillon encore chaud par-dessus. Garnir notre bol avec les champignons, déposer délicatement les pousses de daïkon et parsemer le tout avec notre ciboule émincée. Servir chaud. 

Si vous désirez réaliser des recettes plus simples, nous avons pensé à vous, en voici quelques-unes dans la suite de cet article, transmises et composées spécialement par un chef en pleine ascension. 

Purée de pomme de terre au chanvre façon Lepti

Ingrédients pour 4 à 5 personnes/ 1 kg de pomme de terres binge épluchées, deux gros oignons coupés en deux, douze centilitres de crème fraiche épaisse, 4 à 5 g de fleur de CBD, 50 g de beurre,  5 g de gros sel, muscade, poivre noir, 50 g de ciboulette émincée. 

Faire chauffer de l’eau dans une grosse casserole avec les oignons en départ à froid, porter à ébullition et laisser cuire les ognons durant cinq minutes. Verser ensuite les pommes de terre une à une dans l’eau bouillante, que l’on laissera cuire durant quinze à vingt minutes à feu doux. Pour savoir si vos patates sont suffisamment cuites, piquer les plus grosses avec un couteau horizontalement, lorsque la pomme de terre retombe, elle est cuite à point. Égoutter les pommes de terre et les ognons, pour ensuite les presser dans un moulin à légumes ou un presse-purée (dans le cas où vous n’en avez pas sous la main, vous pouvez les écraser avec une fourchette). Incorporer notre crème que l’on aura réservé et dans laquelle on aura émietté nos fleurs de chanvre, ainsi que notre ciboulette émincée. Remuer avec une spatule pour blanchir et donner de l’onctuosité à l’ensemble. Vous pouvez servir avec un steak sur lequel vous pouvez déposer quelques miettes de fleur de chanvre au CBD afin de lui ajouter un arôme final. 

Si vous souhaitez réaliser des recettes de votre cru avec cet ingrédient, gardez à l’esprit que le CBD ne doit pas être chauffé au-delà de 50 degrés, dans le but d’éviter qu’il s’évapore et que les effets soient amoindris. On peut également clore le repas avec une infusion aux fleurs de chanvre, qui se marient très bien avec un thé aux agrumes ou aux fruits rouges.